X

Neauphle Express - 03/08/20

En cet épisode de chaleur, voici un rappel des conseils simples à adopter par tous, mais surtout par les personnes fragiles les plus à risques (personnes âgées de plus de 65 ans, personnes handicapées ou malades à domicile, personnes dépendantes, femmes enceintes…) afin de lutter au mieux contre les conséquences de la chaleur :

  • Buvez régulièrement de l’eau sans attendre d’avoir soif ;
  • Rafraîchissez-vous et mouillez-vous le corps (au moins le visage et les avants bras) plusieurs fois par jour ;
  • Mangez en quantité suffisante et ne buvez pas d’alcool ;
  • Évitez de sortir aux heures les plus chaudes et passez plusieurs heures par jour dans un lieu frais (cinéma, bibliothèque municipale, supermarché, musée…) ;
  • Évitez les efforts physiques ;
  • Maintenez votre logement frais (fermez fenêtres et volets la journée, ouvrez-les le soir et la nuit s’il fait plus frais) ;
  • Pensez à donner régulièrement de vos nouvelles à vos proches et, dès que nécessaire, osez demander de l’aide ;
  • Si nécessaire, demandez conseil à votre médecin traitant, tout particulièrement en cas de problème de santé ou de traitement médicamenteux régulier (adaptation de doses par exemple).

Consulter l’intégralité des recommandations en cas de vague de chaleur sur le site du ministère des Solidarités et de la Santé (https://solidarites-sante.gouv.fr/sante-et-environnement/risques-climatiques/canicule).

Si vous connaissez des personnes âgées, handicapées ou fragiles qui sont isolées, incitez-les à prendre contact avec la mairie au 01.34.91.00.74.

La plateforme téléphonique d'information « Canicule » est joignable du lundi au samedi, de 9h00 à 19h00 au 0800 06 66 66 (appel gratuit depuis un poste fixe en France). Ce numéro permet d'obtenir des conseils pour aider à supporter les fortes chaleurs et des informations utiles en cas de situation particulière.

Quelques informations utiles...

La gendarmerie de Jouars-Pontchartrain nous signale une recrudescence des cambriolages dans la ville et ses alentours : restez vigilants et n'hésitez pas à signaler tout fait suspect.

Voici quelques conseils...

EN CAS D'ABSENCE DURABLE

  • Avisez vos voisins ou le gardien de votre résidence.
  • Faites suivre votre courrier ou faites le relever par une personne de confiance : une boite à lettres débordant de plis révèle une longue absence.
  • Votre domicile doit paraître habité ; demandez que l'on ouvre régulièrement les volets le matin. Créez l'illusion d'une présence, à l'aide d'un programmateur pour la lumière, la télévision, la radio...
  • Ne laissez pas de message sur votre répondeur téléphonique qui indiquerait la durée de votre absence. Transférez vos appels sur votre téléphone portable ou une autre ligne.

Vous partez : Signalez votre absence à la brigade de gendarmerie ; des patrouilles pour surveiller votre domicile seront organisées.

Vous êtes voisins : Signalez à la brigade de gendarmerie tout fait suspect laisser présager la préparation ou la commission d'un cambriolage.

 

PROTÉGEZ VOTRE DOMICILE

  • Lorsque vous prenez possession d'un nouvel appartement ou d'une maison, pensez à changer les serrures.
  • Équipez votre porte d'un système de fermeture fiable, d'un viseur optique, d'un entrebâilleur.
  • Installez des équipements adaptés et agréés (volets, grilles, éclairage automatique intérieur/extérieur, alarmes ou protection électronique...). 
  • Demandez conseils à un professionnel.
    N'inscrivez pas vos nom et adresse sur votre trousseau de clés.
  • Si vous avez perdu vos clés et que l'on peut identifier votre adresse, changez immédiatement vos serrures.
  • Ne laissez pas vos clés sous le paillasson, dans la boite à lettres, dans le pot de fleurs... Confiez les plutôt à une personne de confiance.
  • Fermez la porte à double tour, même lorsque vous êtes chez vous. Soyez vigilant sur tous les accès, ne laissez pas une clé sur la serrure intérieure d'une porte vitrée.
  • De nuit, en période estivale, évitez de laisser les fenêtres ouvertes, surtout si elles sont accessibles depuis la voie publique.
  • Ne laissez pas traîner dans le jardin, une échelle, des outils, un échafaudage...
  • Avant de laisser quelqu'un pénétrer dans votre domicile, assurez-vous de son identité en utilisant l'interphone, le judas ou l'entrebâilleur de porte. En cas de doute, même si des cartes professionnelles vous sont présentées, appelez le service ou la société dont vos interlocuteurs se réclament.
  • Ne laissez jamais une personne inconnue seule dans une pièce de votre domicile.
  • Placez en lieu sûr et éloigné des accès, vos bijoux, carte de crédit, sac à main, clés de voiture et ne laissez pas d'objets de valeur qui soient visibles à travers les fenêtres.
  • Si vous possédez un coffre-fort, il ne doit pas être visible des personnes qui passent chez vous.
  • Photographiez vos objets de valeur pour faciliter les recherches en cas de vol. Notez le numéro de série et la référence des matériels, conservez vos factures, ou expertises pour les objets de très grandes valeurs.

 

EN RESUMÉ

  1. Porte et fenêtres verrouillées : vigilance sur l'arrière des maisons (véranda, porte-fenêtre,...),
  2. Equipement d'un judas ou entrebâilleur de porte pour les visites impromptues : ne pas ouvrir, si l'on est seul, à un inconnu,
  3. Eviter les cachettes ultrasecrètes pour cacher sa clé d'entrée (sous le paillasson, au-dessus de la porte, pot à fleurs, Boite à lettres,...),
  4. Ne pas conserver de grosse somme d'argent en liquide chez soi,
  5. Dissimuler les objets de valeur et facilement transportables (four,...)
  6. Etre méfiant vis-à-vis des démarcheurs/quémandeurs : toujours vérifier leur identité (carte professionnelle, raison sociale,...),
  7. Activer le renvoi d'appel du téléphone en cas d'absence prolongée,
  8. Informer ses proches et ses voisins de son absence,
  9. Faire relever son courrier quand en absence de longue durée,
  10. Demander à ses proches ou ses voisins d'ouvrir et fermer les volets : créer du mouvement dans la maison,
  11. S'inscrire à l'opération « Tranquillité vacances » auprès de la gendarmerie (c'est facile et il y a un formulaire à remplir en gendarmerie),
  12. Photographier ses mobiliers et bijoux de valeur afin qu'ils puissent être facilement identifiés en cas de vol,
  13. Verrouiller sa porte d'entrée même quand on est chez soi (privilégier une serrure 2-3 points),
  14. Poser des barreaux aux lucarnes ou autres ouvertures du rez-de-chaussée,
  15. Ne pas laisser traîner échelle ou échafaudage dans les environs de son habitat en cas d'absence prolongée,
  16. Poser des lumières qui se déclenchent au mouvement à l'arrière de la maison,
  17. Faire en sorte que la végétation alentour ne soit pas un avantage pour les cambrioleurs (dissimulation).

 

SI VOUS ÊTES VICTIME D'UN CAMBRIOLAGE

Prévenez immédiatement la brigade de gendarmerie du lieu de l'infraction ou composez le 17 ou 112.
Si les cambrioleurs sont encore sur place, ne prenez pas de risques inconsidérés; privilégiez le recueil d'éléments d'identification (type de véhicule, langage, stature, vêtements...).
Avant l'arrivée de la police ou de la gendarmerie :

  • protégez les traces et indices à l'intérieur comme à l'extérieur
  • ne touchez à aucun objet, porte ou fenêtre,
  • interdisez l'accès des lieux à toute personne, sauf en cas de nécessité.

Déposez plainte à la brigade de votre choix (article 5 de la Charte d'accueil du public).
Munissez-vous d'une pièce d'identité.
Faites opposition auprès de votre banque, pour vos chéquiers et cartes de crédits dérobés.
Déclarez le vol à votre assureur.

 

Contre les cambriolage, ayez les bons réflexes !

Le dépôt de plainte après un cambriolage est essentiel. Il permet aux cellules cambriolages implantées dans chaque département de faire des recoupements et ainsi d'appréhender les malfaiteurs. Ces unités sont épaulées par des policiers ou des gendarmes formés en police technique et scientifique qui se déplacent sur chaque cambriolage pour relever les traces et indices.

NUMEROS UTILES POUR FAIRE OPPOSITION

En cas d'urgence: Le 17 ou 112.

Opposition carte bancaire : 0 892 705 705

Opposition chéquier : 0 892 68 32 08

Téléphones portables volés :

  • SFR : 10 23
  • Orange : 0 800 100 740
  • Bouygues Telecom : 0 825 005 700
Personnalisez vos accès rapides

Mes accès rapides