X

Neauphle Express - 15/02/21

 

Les infos de cette semaine ..... Bonne lecture !

Cette lettre Neauphle Hebdo vous informe des différents dispositifs d'accompagnement mis à votre disposition localement. N'hésitez pas à transmettre ces informations autour de vous.

  • Un soutien aux Étudiants des Yvelines
  • Allô Automonie
  • Une assistante sociale
  • Une permanence juridique
En bref :
Lire la suite

Les premiers sceaux des seigneurs de Neauphle, appendus aux chartes conservées aux Archives nationales, ont servi à composer, sur des fondements historiques certains, les armoiries de la commune, d'après les instructions gouvernementales du milieu du XXe siècle.

En termes héraldiques, elles sont parties d'argent à l'aigle de sable (sable = noir en héraldique) et de gueules  (rouge) au lion d'or. Le lion à la queue fourchée apparaît dès 1118, année de la fondation des Vaux-de-Cernay, sur le plus ancien sceau de Simon III de Neauphle qui nous soit parvenu.

L'aigle est présent pour la première fois aux côtés du lion, dans un sceau de la Prévôté de Neauphle de 1385 ; c'est l'animal héraldique de la famille de Chevreuse, visible sur le premier sceau conservé de Gui de Chevreuse, seigneur de Neauphle, du fait de son mariage avec Marie de Neauphle, héritière de la châtellenie (1249).

Personnalisez vos accès rapides

Mes accès rapides