X

Neauphle Express - 15/11/19

CATASTROPHE NATURELLE…

Le 15 octobre dernier, notre ville a été reconnue en état de catastrophe naturelle, par un arrêté de l’État, pour le phénomène de sécheresse et de réhydratation des sols du 1er octobre au 31 décembre 2018 (voir Journal Officiel).

Le droit à la garantie est ainsi ouvert aux assurés sur les biens faisant l'objet des contrats d'assurance, dans les conditions prévues, lorsque les dommages matériels directs ont eu pour cause déterminante l'effet de cet agent naturel et que les mesures habituelles à prendre pour prévenir ces dommages n'ont pu empêcher leur survenance ou n'ont pu être prises.

ATTENTION : si vous faites partie des personnes sinistrées et si vous n’avez fait aucune déclaration, vous disposez d'un délai de 10 jours à compter de ce jour pour vous déclarer à votre compagnie d'assurance en vue de l'indemnisation des dommages.

Le service environnement de la direction départementale des territoires
des Yvelines demeure à votre disposition pour toute information
complémentaire. Renseignements ICI.

Une question ? On vous répond.....
Voici désormais une nouvelle rubrique : « LE COURRIER DES LECTEURS ». C’est comme dans la presse du cœur ou financière ou télé… Vous posez des questions, vous critiquez, vous suggérez… Et on vous répond, après s’être renseigné,  après avoir transmis « à-qui-de-droit », et cetera…
Bref, un vrai courrier des lecteurs !

Question de Mr ABSIL (L'expéditeur accepte la publication de sa question sur le site de la mairie.)

Bonjour, Plusieurs personnes nous ont informé de tentatives d’enlevements d’enfants ces derniers jours dans les environs. S’agit de « fake news »? Avez-vous prévu de communiquer à ce sujet? Car si ces informations sont justes, au-delà de la Gendarmerie et de la police municipale, il serait bon d’inciter tout le monde à une vigilance particulière Merxi d’avance de votre réponse.

Réponse de la Mairie

Les forces de l’ordre n’ont pour l’instant rien signalé à la Mairie de Neauphle-le-Château. Les informations qui circulent actuellement sur les réseaux sociaux, notamment celles qui figurent sur la page Facebook de la mairie de Jouars-Pontchartrain faisant état d’une tentative d’enlèvement d’une jeune fille, ne viennent en aucun cas modifier la vigilance que nous devons tous avoir en permanence vis-à-vis de nos enfants et adolescents. L’actualité nous fournit de nombreux exemples de victimes d’actes malveillants, en tous lieux, à tous moments. L’éducation, la prévention restent les meilleurs remparts.

Enfin, soyez assurés que si des menaces précises étaient signalées à la mairie, nous les répercuterions immédiatement à la population par le biais de NEAUPHLE EXPRESS.

Cordialement

 

 

Question de Mr Golain (L'expéditeur accepte la publication de sa question sur le site de la mairie.)

Bonjour, On était fiers d'habiter une ville sans affichage publicitaire, mais c'est fini... Depuis peu des publicités commerciales sont apparues dans Neauphle : entrée de ville (en remplacement du plan), abri-bus, panneau double faces (je n'ai pas fait l'inventaire, c'est ce que j'ai vu en me déplaçant). Quel dommage... on se démarquait jusqu'à présent des autres villes enlaidies par des pubs de toutes sortes. Comment la décision a-t'elle été prise, et la réglementation communale a-t'elle été modifiée ? (j'ai consulté les derniers CR en ligne du Conseil, sans rien trouver) Merci beaucoup. Cordialement. JC.Golain

Réponse de la Mairie

Bonjour Monsieur,

La publicité fait partie de la vie. Elle est nécessaire pour faire connaître des produits, des services, des promotions ainsi que des manifestations culturelles ou sportives. Certains rejettent avec force tout ce qui tombe dans leur boite aux lettres. D’autres ne regardent que les chaines payantes sans publicité ou n’écoutent que les médias publics. Encore que FRANCE-TÉLÉVISIONS et très récemment RADIO-FRANCE, ont largement ouvert leurs antennes au « commercial »… Mais d’autres qui ont l’esprit curieux, s’informent ou s’amusent avec la publicité sans trop s’y arrêter.

Si Neauphle-le-Château a recouru à la publicité, ce n’est pas pour dire qu’un monde sans « pub », est un monde tout gris, tout terne, juste bon pour les ermites, mais pour offrir à ses habitants, sans dépense supplémentaire, un vrai service : un havre pour attendre les autobus.

Après un appel d’offres « gratuit », lancé et suivi en bonne et due forme, c’est la société DECAUX, le 18 mai 2017, qui a été retenue. De ce fait, elle a rénové 3 abribus qui existaient (avenue de la République, rue Marius Minnard et place Mancest) et affichaient déjà de la publicité plus deux autres au niveau du carrefour des « 3 communes » qui, eux, étaient sans publicité. Elle en a créé deux nouveaux (avenue de la République) et ajouté un panneau d’information avec plan de la ville.

Certes, pour cette « dépense économisée » une page commerciale est affichée comme dans l’immense majorité des villes. Mais, chez nous, la publicité ne peut être jugée envahissante. Vos supports d’informations, ce journal comme le NEAUPHLE-HEBDO, ne sont-ils pas édités expressément sans elle ?

 

Personnalisez vos accès rapides

Mes accès rapides