Une question ? On vous répond.....
Voici désormais une nouvelle rubrique : « LE COURRIER DES LECTEURS ». C’est comme dans la presse du cœur ou financière ou télé… Vous posez des questions, vous critiquez, vous suggérez… Et on vous répond, après s’être renseigné,  après avoir transmis « à-qui-de-droit », et cetera…
Bref, un vrai courrier des lecteurs !

Question de Mr Golain (L'expéditeur accepte la publication de sa question sur le site de la mairie.)

Bonjour, On était fiers d'habiter une ville sans affichage publicitaire, mais c'est fini... Depuis peu des publicités commerciales sont apparues dans Neauphle : entrée de ville (en remplacement du plan), abri-bus, panneau double faces (je n'ai pas fait l'inventaire, c'est ce que j'ai vu en me déplaçant). Quel dommage... on se démarquait jusqu'à présent des autres villes enlaidies par des pubs de toutes sortes. Comment la décision a-t'elle été prise, et la réglementation communale a-t'elle été modifiée ? (j'ai consulté les derniers CR en ligne du Conseil, sans rien trouver) Merci beaucoup. Cordialement. JC.Golain

Réponse de la Mairie

Bonjour Monsieur,

La publicité fait partie de la vie. Elle est nécessaire pour faire connaître des produits, des services, des promotions ainsi que des manifestations culturelles ou sportives. Certains rejettent avec force tout ce qui tombe dans leur boite aux lettres. D’autres ne regardent que les chaines payantes sans publicité ou n’écoutent que les médias publics. Encore que FRANCE-TÉLÉVISIONS et très récemment RADIO-FRANCE, ont largement ouvert leurs antennes au « commercial »… Mais d’autres qui ont l’esprit curieux, s’informent ou s’amusent avec la publicité sans trop s’y arrêter.

Si Neauphle-le-Château a recouru à la publicité, ce n’est pas pour dire qu’un monde sans « pub », est un monde tout gris, tout terne, juste bon pour les ermites, mais pour offrir à ses habitants, sans dépense supplémentaire, un vrai service : un havre pour attendre les autobus.

Après un appel d’offres « gratuit », lancé et suivi en bonne et due forme, c’est la société DECAUX, le 18 mai 2017, qui a été retenue. De ce fait, elle a rénové 3 abribus qui existaient (avenue de la République, rue Marius Minnard et place Mancest) et affichaient déjà de la publicité plus deux autres au niveau du carrefour des « 3 communes » qui, eux, étaient sans publicité. Elle en a créé deux nouveaux (avenue de la République) et ajouté un panneau d’information avec plan de la ville.

Certes, pour cette « dépense économisée » une page commerciale est affichée comme dans l’immense majorité des villes. Mais, chez nous, la publicité ne peut être jugée envahissante. Vos supports d’informations, ce journal comme le NEAUPHLE-HEBDO, ne sont-ils pas édités expressément sans elle ?

 

Personnalisez vos accès rapides

Mes accès rapides