X

Neauphle Express - 03/08/20

En prévision de l'épisode de chaleur de cette semaine, voici un rappel des conseils simples à adopter par tous, mais surtout par les personnes fragiles les plus à risques (personnes âgées de plus de 65 ans, personnes handicapées ou malades à domicile, personnes dépendantes, femmes enceintes…) afin de lutter au mieux contre les conséquences de la chaleur :

  • Buvez régulièrement de l’eau sans attendre d’avoir soif ;
  • Rafraîchissez-vous et mouillez-vous le corps (au moins le visage et les avants bras) plusieurs fois par jour ;
  • Mangez en quantité suffisante et ne buvez pas d’alcool ;
  • Évitez de sortir aux heures les plus chaudes et passez plusieurs heures par jour dans un lieu frais (cinéma, bibliothèque municipale, supermarché, musée…) ;
  • Évitez les efforts physiques ;
  • Maintenez votre logement frais (fermez fenêtres et volets la journée, ouvrez-les le soir et la nuit s’il fait plus frais) ;
  • Pensez à donner régulièrement de vos nouvelles à vos proches et, dès que nécessaire, osez demander de l’aide ;
  • Si nécessaire, demandez conseil à votre médecin traitant, tout particulièrement en cas de problème de santé ou de traitement médicamenteux régulier (adaptation de doses par exemple).

Consulter l’intégralité des recommandations en cas de vague de chaleur sur le site du ministère des Solidarités et de la Santé (nouvelle fenêtre).

Si vous connaissez des personnes âgées, handicapées ou fragiles qui sont isolées, incitez-les à s’inscrire sur la liste mise à leur disposition par chaque mairie afin de recevoir de l’aide de bénévoles, et, pendant une vague de chaleur, prenez de leurs nouvelles régulièrement.

La plateforme téléphonique d'information « Canicule » est joignable du lundi au samedi, de 9h00 à 19h00 au 0800 06 66 66 (appel gratuit depuis un poste fixe en France). Ce numéro permet d'obtenir des conseils pour aider à supporter les fortes chaleurs et des informations utiles en cas de situation particulière.

Retrouvez tous les arrêtés, décrets, lois et articles concernant votre commune

Divagation des chiens et autres animaux

La divagation des chiens est interdite par le code rural, par le règlement sanitaire départemental et par l’arrêté municipal du 12 janvier 1976.

Est considéré comme divagant tout chien qui, en dehors d’une action de chasse ou de garde d’un troupeau, n’est plus sous la surveillance effective de son maître, se trouve hors de portée de voix, ou éloigné de son maître d’une distance de plus de 100 mètres. Le règlement sanitaire départemental fait également obligation de tenir les chiens en laisse dans tous les lieux ouverts au public (art. 99.6). Constitue également une infraction le fait de laisser son chien courir après le gibier dans les espaces naturels.

En avril 2003, les refuges SPA ont informé les maires qu’ils ne prenaient plus en charge les animaux trouvés en divagation, seulement les animaux amenés par leur propriétaire et rédigeant un acte d’abandon. Nous avons donc dû signer un contrat avec la SACPA, société agréée pour la capture et la mise en fourrière. Désormais, en cas de disparition de votre chien, vous devrez contacter la SACPA (les Emondants 91580 Souzy-la-Briche, tél. 01 69 92 08 53).

 

Personnalisez vos accès rapides

Mes accès rapides