X

Neauphle Express - 03/08/20

En cet épisode de chaleur, voici un rappel des conseils simples à adopter par tous, mais surtout par les personnes fragiles les plus à risques (personnes âgées de plus de 65 ans, personnes handicapées ou malades à domicile, personnes dépendantes, femmes enceintes…) afin de lutter au mieux contre les conséquences de la chaleur :

  • Buvez régulièrement de l’eau sans attendre d’avoir soif ;
  • Rafraîchissez-vous et mouillez-vous le corps (au moins le visage et les avants bras) plusieurs fois par jour ;
  • Mangez en quantité suffisante et ne buvez pas d’alcool ;
  • Évitez de sortir aux heures les plus chaudes et passez plusieurs heures par jour dans un lieu frais (cinéma, bibliothèque municipale, supermarché, musée…) ;
  • Évitez les efforts physiques ;
  • Maintenez votre logement frais (fermez fenêtres et volets la journée, ouvrez-les le soir et la nuit s’il fait plus frais) ;
  • Pensez à donner régulièrement de vos nouvelles à vos proches et, dès que nécessaire, osez demander de l’aide ;
  • Si nécessaire, demandez conseil à votre médecin traitant, tout particulièrement en cas de problème de santé ou de traitement médicamenteux régulier (adaptation de doses par exemple).

Consulter l’intégralité des recommandations en cas de vague de chaleur sur le site du ministère des Solidarités et de la Santé (https://solidarites-sante.gouv.fr/sante-et-environnement/risques-climatiques/canicule).

Si vous connaissez des personnes âgées, handicapées ou fragiles qui sont isolées, incitez-les à prendre contact avec la mairie au 01.34.91.00.74.

La plateforme téléphonique d'information « Canicule » est joignable du lundi au samedi, de 9h00 à 19h00 au 0800 06 66 66 (appel gratuit depuis un poste fixe en France). Ce numéro permet d'obtenir des conseils pour aider à supporter les fortes chaleurs et des informations utiles en cas de situation particulière.

Si vous ne pouvez pas vous rendre dans votre bureau de vote le jour de l'élection, vous pouvez dès maintenant confier à un autre électeur de la commune le soin de voter pour vous. La procuration est établie sans frais.

Le vote par procuration simplifié

Les électeurs absents pour les élections peuvent désormais compléter sur Internet le formulaire autorisant le vote par procuration. Il s'agit du CERFA n°14952*01, à remplir via son ordinateur et à imprimer en double exemplaire. La personne choisie pour voter est désignée librement, mais doit respecter certaines conditions. La démarche s'effectue dans un tribunal d'instance, dans un commissariat de police ou dans une brigade de gendarmerie, les plus proches de votre domicile ou de votre lieu de travail.


Les documents nécessaires pour établir la procuration sont :

  •    Un titre d'identité
  •    Un imprimé fourni et rempli sur place ou à télécharger et à remplir à l'avance
  •    Une déclaration sur l'honneur indiquant le type d'empêchement

Qui demande la procuration ? : le mandant

Le mandant indique les raisons de son absence par une simple déclaration sur l'honneur prévue sur le formulaire. Il n'a pas à apporter de justificatif supplémentaire.
C'est le mandant qui demande la procuration. Le mandataire n'a pas besoin d'être présent.

Qui vote ? : le mandataire

Le mandataire doit remplir deux conditions : jouir de ses droits électoraux et être inscrit dans la même commune que le mandant. Il n'est en revanche pas nécessaire qu'il soit inscrit dans le même bureau de vote que le mandant.

Cas particulier :

Les personnes ne pouvant se déplacer pour raison médicale ou pour cause d'infirmité peuvent solliciter par écrit la venue à domicile d'un officier de police judiciaire, en joignant à cette demande un certificat médical ou un justificatif.

Dates des prochaines elections :

Présidentielle

Le deuxième tour de l'élection du Président de la République se déroulera le dimanche 7 mai 2017. En Guadeloupe, Martinique, Guyane, Saint-Pierre-et-Miquelon, Saint-Barthélemy, Saint-Martin et Polynésie française, les électeurs voteront le samedi précédant la date de l'élection en métropole.

Législatives

Les élections législatives sont prévues les dimanches 11 et 18 juin 2017 : elles permettront de désigner les 577 députés siégeant à l'Assemblée nationale.

Sénatoriales

C'est la date du dimanche 24 septembre 2017 qui a été retenue pour l'organisation des prochaines élections sénatoriales concernant les 170 sièges à pourvoir (départements de l'Indre-et-Loire aux Pyrénées-Orientales, départements d'Île-de-France, outre-mer, la Guadeloupe, la Martinique, la Réunion, Mayotte, la Nouvelle-Calédonie et Saint-Pierre-et-Miquelon et 6 sièges de sénateurs représentant les Français établis hors de France).

 

Personnalisez vos accès rapides

Mes accès rapides